Sylvie Laurent POURCEL jouant de l’accordéon au FESTIVAL KONT ANBA TONEL 2017

Avec la parole comme prétexte pour feinter et dribbler l’incertitude qui tâche notre avenir en nous orientant vers un espace de connivence avec la mémoire, les légendes et les rêveries…Sylvie Laurent POURCEL nous livre ses trois contes en jonglant entre la marionnette, la lecture, le chant et la musique.

(Réalisation et propos: Jimmy Valéus)

Posté on 11/12/2021
17 vues

Vous pourriez aussi aimer

Page 1 of 202