NICOLAS GRANDFILS

Biographie

C’est en Septembre 1976 que Nicolas voit le jour. Il grandit à Montbrison dans la Loire (42) de plus, je vous dirai qu’elle est la capitale historique du Forez, qu’elle se trouve dans la plaine, au pied des monts du Forez, à 30 km de Saint-Etienne. Il prend des cours d’accordéon chez Roger MAMBRE de Saint-Romain-le-Puy (Loire) pendant 5 ans seulement.

Nicolas participe à quelques fêtes de l’accordéon avec son professeur. C’est un passionné par ce qu’il entreprend, c’est pour cela qu’ on le surnomme : « Nicolas le Passionné du Musette » et par conséquence, il continue son apprentissage seul au fil de ses animations, et comprend rapidement qu’il est important de savoir mener son public pour cela il s’improvise animateur et se perfectionne au fil des années. Il fait ses début au chant, le public le réclame.

A l’âge de 13 ans, pour la première fois il est monté sur scène, en vedette avec Jo SONY. Nicolas s’ accompagne de deux jeunes virtuoses du moment: Nathalie la Princesse du Musette et​ Sébastien FARGE.

Un début de carrière compliqué …

A 19 ans, il monte son premier orchestre composé de 3 éléments : Accordéon, Batterie, Clavier. Ils animent de nombreux thés dansants et soirées d’anniversaires, mariages. A la demande Nicolas se produit à 4 avec un trompettiste.

Mais en 1995, sa carrière s’arrête brusquement, victime d’une agression en sortant d’animation. Nicolas est hospitalisé avec à la clef une intervention chirurgicale importante pour une durée d’un mois et 5 mois de convalescence. Nicolas se bat pour retrouver toutes ses facultés et c’est au bout de 5 mois qu’il commence à remonter sur scène. Après cela, une rencontre est prévue avec un grand nom de l’accordéon Michel PRUVOT, Nicolas s’accroche…

Le tapis se déroule…

Les émissions TV et radios s’enchainent comme par exemple avec Michel PRUVOT dans l’émission Sur un air d’Accordéon. En plus de ses représentations, Nicolas n’oublie pas de toujours faire plaisir à son public. Il compte désormais dans sa discothèque 4 CD sur lesquels​ il signe plusieurs compositions : «La Marche du Forez»,​ «Samba Amores», «Dansons avec Charles et Stones» Il compte bien ne pas en rester là, car une amitié est née au sein de son équipe d’enregistrement du Studio Mag de Saint-Etienne (Loire).

En 2004, l’orchestre de Nicolas se réunit une dernière fois à Bonson (Loire) pour le bal de la Fnaca. Nicolas prend la décision de se séparer de son orchestre, pour continuer son chemin seul. Il fait alors rentrer ses musiciens une dernière fois en studio, pour y enregistrer ses bandes d’accompagnement, sur lesquelles il joue encore aujourd’hui, ce qui lui permet de continuer ses bals et thés dansants.

Il enchaine maintenant les galas d’accordéon dans les plus grands festival de France et d’Europe.
Nicolas participe à la plus grande guinguette du monde avec des artistes de renoms: André VERCHUREN, Michel PRUVOT, Maurice LARCANGE …

Nicolas, artiste multifacette, propose depuis quelques années ses services d’animateur lors des mariages, anniversaires ou toutes autres représentations. Il s’est créé également un nom dans le monde de l’animation, et vous fait partager les plus grands succès des années 60 à nos jours.

Nicolas en vidéo


Laisser un Avis

Seul les utilisateurs enregistré peuvent poser un avis